L’option Etudes théâtrales

Les Études Théâtrales sont une option dite « libre », c’est-à-dire proposée à tout élève d’Hypokhâgne A/L désireux de la suivre. Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre cette formation en Khâgne, elle devient une « spécialité », offrant la possibilité de préparer – et d’intégrer ! -, outre les nombreuses écoles ouvertes aux littéraires par la BEL (Banque d’Epreuves Littéraires), les deux ENS dans la section « Arts » (voir l’onglet « Et après ?…« ).

Les quatre heures hebdomadaires se répartissent entre un enseignement théorique et un enseignement pratique (qui a lieu dans le théâtre du lycée). Sont ainsi conjuguées l’étude des textes de théâtre dans leur dimension dramaturgique, l’histoire du théâtre, de ses conditions matérielles comme des grands courants esthétiques qui la traversent, la fréquentation assidue de spectacles, des rencontres avec des professionnels du théâtre, l’acquisition des bases de la pratique théâtrale et la pratique régulière du jeu, avec l’intervention d’un professionnel.

Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà « fait du théâtre » pour s’y inscrire. Mais il est nécessaire d’avoir une forte motivation car, outre les heures de cours et le travail à la maison, les nombreuses sorties au théâtre (au moins une quinzaine dans l’année) demandent une belle et durable énergie. Nous allons dans la plupart des grands théâtres parisiens – la Ville, l’Odéon, la Comédie-Française, la Colline, Chaillot, la Cartoucherie, les Amandiers, les Bouffes du Nord, Bastille, etc. – sans exclusive et en fonction seulement de leur programmation.

Pour cet enseignement, un partenariat avec le Théâtre de la Ville a été mis en place. Cela nous permet non seulement de bénéficier d’intervenants issus de la troupe d’Emmanuel Demarcy-Motta, metteur en scène et directeur de ce théâtre, mais aussi de faire une visite technique du bâtiment et de ses coulisses et de profiter, au moins une fois dans l’année, de la « Coupole », la salle de répétition qui se trouve sous les toits du théâtre.

Ville_tour_Saint-Jacques_rwk

Le Théâtre de la Ville avec, à gauche, la Tour Saint-Jacques.

Les textes étudiés en cours sont simultanément de grands textes fondateurs de la dramaturgie française et étrangère, de l’Antiquité à nos jours, et des textes de praticien et de théoriciens contemporains du théâtre. C’est pourquoi les Études théâtrales sont à même de se positionner en complément utile et harmonieux des autres enseignements, de Lettres, de Langues, de Philosophie et d’Histoire. La singularité de la discipline repose sur son optique, à la fois artistique et contemporaine : les problématiques théoriques sont abordées à partir de représentations théâtrales actuelles et d’une connaissance de première main des réalités du plateau.

« Seul le plateau résout par la réussite ou l’échec les conceptions et les théories théâtrales ». Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L’Arche, p.46.